Les différents types de vin

Accueil / Actus & Conseils / Les différents types de vin

Il y a 4 couleurs qui peuvent caractériser un vin : les vins rouges, les vins blancs, les vins rosés et les vins oranges. Cependant les types de vin ne se limitent pas uniquement à ces couleurs !

Il y a 4 couleurs qui peuvent caractériser un vin : les vins rouges, les vins blancs, les vins rosés et les vins oranges. Cependant les types de vin ne se limitent pas uniquement à ces couleurs. Pour définir le type d’un vin, il faut se baser sur trois paramètres : sa couleur, son effervescence (ou non) mais également sa teneur en sucre.

Séparateur

La couleur des vins

Tout d’abord, il existe 4 couleurs qui définissent un type de vin. Viennent ensuite les différentes nuances de cette couleur.

Les vins rouges

Les vins rouges

Les vins rouges sont fabriqués exclusivement à partir de raisins à pellicules noires, ce qui donne cette coloration rouge.

La pulpe du raisin est le plus souvent incolore. Le transfert de couleur provient des pellicules de raisins qui contiennent cette pigmentation. Les tanins sont également transférés.
Ils apportent à ce type de vin son caractère et améliorent sa conservation.

Les cépages les plus connus pour l’élaboration des vins rouges sont :

  • Le Cabernet Franc
  • Le Cabernet-Sauvignon
  • Le Carignan
  • Le Cinsault
  • Le Malbec

Les vins blancs

Les vins blancs sont élaborés quasi exclusivement à partir de raisins blancs. Les pellicules peuvent être vertes ou jaunes.

Cette couleur claire est due au retrait des pellicules, pépins et rafles avant la fermentation.
Les vins blancs peuvent être doux, secs ou entre ces deux extrêmes.

Les cépages les plus connus pour élaborer les vins blancs sont :

  • Le Chardonnay
  • Le Sauvignon
  • Le Riesling
  • Le Sémillon
  • Le Chenin blanc

En France, c’est majoritairement la moitié nord du pays qui produit du vin blanc, car ce type de raisin a moins besoin de chaleur pour se développer.

Les vins blancs
Les vins rosés

Les vins rosés

Comme pour les vins rouges, les vins rosés sont élaborés à partir de raisins à pellicules noires. Cependant ces pellicules sont retirées seulement après un bref contact avec le moût. Le transfert de pigment est léger, les vins rosés sont alors par nature très peu tanniques

Cette méthode appelée « rosé de saignée », ou « rosé de macération », est la plus commune. Elle donne des vins rosés puissants. Certains rosés sont également élaborés à partir de mélange de raisins rouges et blancs, mais c’est particulier à la Champagne.

Les cépages les plus connus pour l’élaboration des vins rosés sont :

  • Le Cinsault
  • La Syrah
  • Le Grenache
  • Le Pinot noir
  • Le Gamay

Les vins oranges

Les vins oranges sont tout simplement des vins blancs vinifiés comme du vin rouge. En effet, les raisins blancs entrent en macération avec toutes leurs parties : pellicules, pépins et rafles. La couleur orange si caractéristique provient du contact prolongé des pellicules et des rafles avec le moût.

Il y a également du tanin dans les pellicules de raisins blancs.
Les vins oranges sont donc plutôt tanniques, mais d’une grande fraîcheur.
Ce tanin leur confère un bon potentiel de garde.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les vins orange sont très anciens et ne sont pas issus d’une nouvelle stratégie de vente des années 2000.
En effet, cette technique de vinification date d’environ 8000 ans.
Originaire de Géorgie, cette technique s’est ensuite répandue en Italie puis dans le monde entier.

Les cépages les plus connus pour l’élaboration des vins oranges sont :

  • Gewurztraminer
  • Kisi
  • Le Chardonnay
  • Le Muscat
  • Pinot Grigio
Les vins oranges
Séparateur

L’effervescence des vins

Les vins tranquilles

Lorsqu’un vin ne présente pas d’effervescence, on le qualifie alors de « vin tranquille« . C’est en fait un vin qui a suivi les étapes classiques de vinification sans ajout de dioxyde de carbone :

  • Égrappage
  • Foulage
  • Sulfitage
  • Levurage
  • Pressurage
  • Mutage
  • Fermentation alcoolique
  • Fermentation en fût ou barrique
  • Phase d’assemblage si ce n’est pas en mono-cépage
  • Élevage
  • Bâtonnage
  • Filtrage

La catégorie « vin tranquille » réunit la plus large gamme de vins car elle concerne toutes les couleurs.

Les vins effervescents

Les vins effervescents

Si un vin présente des bulles, on parle alors de vins effervescents. Suivant l’intensité de dégagement de gaz carbonique, on parlera de vin perlant, de vin pétillant ou bien de vin mousseux.

Les 4 catégories de vins effervescents :

  • Le Vin Mousseux (VM)
  • Le Vin Mousseux de Qualité (VMQ)
  • Le Vin Mousseux de Qualité produit dans une Région Déterminée (VMQPRD)
  • Le Crémant

Il arrive qu’un vin désigné comme tranquille présente une légère effervescence lors de son ouverture. Il s’agit en fait du sucre résiduel qui s’est remis à fermenter mais cette effervescence se dissipe rapidement après ouverture ou carafage.

Séparateur

Le sucre dans les vins

Les vins doux naturels (VDN)

Il s’agit d’une production de vin traditionnelle. Le sucre provient exclusivement du raisin lui-même. Il est aussi nommé « vin muté » car on stoppe la fermentation en cours de processus. En effet, le procédé consiste à faire un apport d’alcool vinique au moût de raisin pour stopper la fermentation afin de conserver le sucre naturellement présent dans le raisin.

En France, les vins doux naturels les plus connus sont le Rivesaltes, le Banyuls, le Maury, le Muscat de Lunel, le Rasteau et le Beaumes-de-Venise.

Les vins sucrés

Il existe trois sortes de vins sucrés :

  • Les vins demi-secs, qui présentent un faible taux de sucre.
  • Les vins moelleux dans lesquels le sucre est plus présent.
  • Les vins liquoreux avec le taux de sucre le plus élevé.

Les vins cuits

Originaires de Provence, les vins cuits sont des vins doux obtenus par chauffage du moût pour le concentrer avant la fermentation alcoolique.

Même si ce type de vin a connu ses heures de gloire au 19ème siècle, sa production s’effondre ensuite dans les années 50. Puis, à partir des années 80, plusieurs domaines reprennent la production traditionnelle de ce vin.

Dans les domaines proposant des vins cuits, nous pouvons par exemple citer Le Clos d’Albizzi, Le Mas de Cadenet et Le Domaine les Bastides.

Séparateur

Types et styles de vin

Attention, il ne faut pas confondre les types et les styles de vin. En effet, le style est lié à la typicité des vins et se définit lors de la dégustation de votre vin.

Les différents types de vins blancs

  • Blancs vifs : secs avec une acidité élevée, les vins blancs vifs se caractérisent par une vivacité et une fraîcheur qui prennent le dessus sur le fruit. Le corps est léger à moyen et l’alcool est faible à moyen. Les arômes perçus sont sur les agrumes, végétaux.
    Le muscadet de la Vallée de la Loire est un bon exemple de vin blanc vif.
  • Blancs aromatiques : secs à demi-secs, avec une intensité aromatique prononcée, les blancs aromatiques expriment des arômes dominants de fruits. Le corps est léger à moyen et l’alcool est faible à moyen. Les arômes perçus sont sur la rose, les agrumes, le litchi, la fleur d’oranger, le miel, la poire.
    Le Riesling d’Alsace est un bon exemple de blanc aromatique.
  • Blancs ronds : secs avec une acidité moyenne, les vins blancs ronds s’équilibrent entre richesse et fraîcheur. Le corps est moyen à charpenté et l’alcool est moyen à fort. Les arômes perçus sont sur les fruits tropicaux, la poire, l’abricot, le beurre, la noix de coco, la note toastée ou torréfiée, la vanille. 
    Un vin californien élaboré à partir du cépage Chardonnay est un bon exemple de vin blanc rond.

Les différents types de vins rosés

  • Rosés légers : de secs à doux avec une acidité moyenne, les vins rosés légers se caractérisent par des notes fruitées et une fraîcheur qui s’équilibrent. L’alcool est moyen. Les arômes perçus sont sur les agrumes, fruits rouges.
    Un vin de Côtes-de-provence est un bon exemple de vin rosé léger.
  • Rosés puissants : secs avec une acidité moyenne, les vins rosés puissants sont riches et complexes. L’alcool est moyen à fort. Les arômes perçus sont sur les fruits rouges, arômes floraux, épices, amandes.
    Un Rioja d’Espagne est un bon exemple de rosé puissant.

Les différents types de vins rouges

  • Rouges légers : secs avec une acidité moyenne à élevée, les vins rouges légers présentent des notes de fruits et des tanins délicats. L’alcool est léger à moyen. Les arômes perçus sont sur les fruits noirs.
    Le vin sec Italien Valpolicella est un bon exemple de vin rouge léger.
  • Rouges puissants : secs et avec un corps charpenté, les vins rouges puissants sont généreux et le fruit est concentré et appuyé sur des tanins. L’alcool est moyen à fort.
    Un shiraz de la Barossa Valley en Australie est un bon exemple de vin rouge puissant.
  • Rouges tanniques : sur ce style de vin, la saveur tannique prend le pas sur la sensation fruitée. L’alcool est moyen à fort.
    Un Pauillac de la rive gauche de la Gironde est un bon exemple de vin rouge tannique.

Les différents types de vins effervescents

  • Effervescents simples ou aromatiques : les arômes perçus sont sur les fruits frais et/ou de fleurs. Un vin blanc italien comme le Prosecco est un bon exemple d’effervescent aromatique.
  • Effervescents complexes : ce style de vin faisant partie des grands crus, possède un caractère vineux plus ou moins marqué. En France, le Champagne est un bon exemple de vin effervescent complexe.

Le style résulte d’abord du milieu naturel dans lequel pousse la vigne mais également des choix du vigneron dans l’élevage de ses vins où chaque étape a une incidence.
Les combinaisons infinies des types et des styles de vin définissent l’incroyable variété des cuvées que l’on trouve dans le monde.

Fabien Escoubet

Designer graphique | Illustrateur | Photographe
Diplômé d’un master à l’ENSAV (École Nationale Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse), j’ai maintenant plus de 10 ans d’expérience dans la création graphique et la création d’images pour toutes les tailles d’entreprises.
Passionné par le monde du vin, je consacre depuis 4 ans une grande partie de mon activité à la communication visuelle des vignerons indépendants.
Référencez votre domaine viticole sur Vignerons Bio
Inscrivez-vous pour afficher votre domaine sur la cartographie et vos cuvées dans le catalogue.

Vignerons Bio

Vignerons Bio est un annuaire dédié aux domaines viticoles engagés en agriculture bio et biodynamique, s'adressant aux particuliers et aux professionnels. Grâce à la cartographie interactive, découvrez des vigneron.nes engagé.es et explorez leur production de vin dans le catalogue des cuvées.

Nous contacter

Pour toute question, suggestion ou collaboration, n'hésitez pas à nous appeler ou à utiliser notre formulaire de contact.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - À consommer avec modération

© 2024 - Vignerons Bio - Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité | Plan du site
Réalisé avec iLucid (La Luciole digitale)